Une prétention à l’exclusivité qui remet en question les acquis de l’œcuménisme

La Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) prend acte de la position publiée aujourd’hui par le Vatican et de la prétention de l’Église catholique romaine à l’exclusivité dont elle fait état. La FEPS y voit une remise en question d’acquis essentiels du mouvement œcuménique.

La Fédération des Églises protestantes de Suisse note qu’une fois de plus, le Vatican tente de dénier aux Églises issues de la Réforme leur qualité d’Église. Dans un texte publié aujourd’hui par la Congrégation pour la doctrine de la foi, l’Église catholique romaine est qualifiée de seule véritable Église. Selon les auteurs du document, des « interprétations erronées » de déclarations du Concile Vatican II ont nécessité quelques précisions.

La FEPS constate non sans inquiétude que l’Église catholique romaine, en se repliant sur elle-même, s’exclut de la communion universelle des Églises. En se tenant pour seule héritière de l’Église instituée par le Christ, l’Église catholique romaine remet en question des acquis essentiels du dialogue œcuménique.

Dans la conception protestante, l’Église est partout où l’on prêche, où l’on célèbre la Cène et administre le baptême conformément à l’esprit de l’Évangile, et où l’Église assume sa responsabilité à l’égard du monde. Un élément essentiel de cette conception est que l’Église n’est pas elle-même la vérité, mais a pour mission de faire voir la vérité en Jésus Christ. Les Églises nées de la Réforme peuvent donc se considérer comme des Églises à part entière et regarder l’Église catholique romaine comme une Église sœur.

Les Églises protestantes de Suisse ont la ferme résolution de poursuivre leur cheminement en tant qu’Église de Jésus-Christ, conjointement avec leurs frères et sœurs chrétiens catholiques romains, auxquels elles sont liées par une communauté de baptême et de foi. Notre mission commune est de célébrer les offices religieux, de porter témoignage de l’Évangile à la société et de nous mettre au service de nos frères et sœurs humains.