Le tsunami, cause de souffrances innombrables dans l’Océan indien Les trois Églises nationales appellent à la sympathie et à la prière

Les Églises nationales suisses expriment leur profonde tristesse devant le grand nombre de victimes du raz-de-marée, et les souffrances qu’il a causées dans plusieurs pays de l’Océan indien. Elles appellent à la solidarité et à la prière.

Le Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, la Conférence des évêques suisses et l’Église catholique chrétienne de Suisse expriment leur profonde tristesse face au raz-de-marée qui a touché plusieurs pays de l’Océan indien. Des dizaines de milliers d’êtres humains ont été arraché à la vie. La vague de dévastation a fait des centaines de milliers de sans abri. Cette catastrophe touche également, au milieu de la période chrétienne des Fêtes, des familles en Europe et en Suisse.

La communauté mondiale, et ses actions de secours d’urgence, sont confrontées à une énorme exigence. Les œuvres d’entraide chrétiennes de Suisse sont elles aussi présentes dans les pays concernés, elles ont elles aussi besoin de soutien. Les trois Églises nationales appellent par conséquent la population suisse à leur manifester une solidarité particulière; elles la remercient de chaque signe d’union avec les milliers de victimes et leurs familles.

Le Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, la Conférence des évêques suisses et l’Église catholique chrétienne de Suisse appellent à la prière les croyants de toutes les religions. Elles demandent aux paroisses de commémorer les victimes durant les cultes de Nouvel An, d’inclure les personnes en deuil dans leurs prières, et de soutenir les œuvres d’entraide chrétienne par des collectes.

Les comptes postaux des œuvres d’entraide des trois Églises nationales sont:

EPER CCP 10-1390-5 (Mention Tsunami Asie)

CARITAS CCP 60-7000-4 (Mention Tsunami Asie)

ÊTRE PARTENAIRES CCP 25-10’000-5 (Mention Tsunami Asie)