Rencontre européenne de directions d’Églises protestantes à Berne

Discussion sur la coopération réformée en Europe

A l’invitation de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) et des Églises réformées Berne-Jura-Soleure, des responsables des directions de 24 Églises réformées ainsi que des membres du Comité de la région européenne de l’Alliance réformée mondiale (ARM) se sont rencontrés les 29 et 30 septembre 2005 à Berne. La discussion a porté sur le renforcement de la coopération des protestants en Europe.

L’ARM Europe réunit 39 Églises réformées de 26 pays. En tant que membre de l’Alliance réformée mondiale, l’ARM Europe offre une maison commune aux Églises membres européennes qui partagent l’héritage de la Réforme. Les Églises réformées voient dans le renforcement des valeurs fondamentales de la foi protestante le défi central qu’elles ont à affronter, en raison de la mutation accélérée de l’Europe au 21e siècle. C’est pourquoi il s’agissait de parler de la forme et de la structure de leur communauté sur le continent européen.

La rencontre de Berne était organisée par le Comité exécutif de la région européenne de l’ARM. Il avait été chargé, par la dernière Assemblée générale européenne à Oradea (Roumanie) en 2002, d’élaborer un projet pour une nouvelle structure de l’ARM Europe et de convoquer pour consultation une conférence des directions d’Église. Le Comité exécutif a présenté ses thèses dans un document au cours de la rencontre.

Le président du Conseil de la FEPS à Berne, le pasteur Thomas Wipf, a souhaité la bienvenue aux participants et souligné l’importance d’une coopération étroite entre les Églises réformées en Europe. L’avenir de la tradition réformée lui tient très à coeur, et afin de maintenir vivante cette tradition, et ses valeurs et sa culture, une étroite coopération des Églises protestantes d’Europe est indispensable. Pour cette rencontre de deux jours, Thomas Wipf a exprimé son souhait d’un débat de fond sur les institutions, instruments et initiatives à même de permettre le renforcement d’une telle coopération.

La rencontre de Berne n’avait pas pour but de parvenir à une décision. Elle portait avant tout sur la signification oecuménique d’une réunion des directions des Églises réformées, et l’élaboration des grandes lignes de la coopération future. Les propositions du Comité exécutif ont donné lieu à un échange de vues animé. Les discussions se sont concentrées tant sur le rôle des Églises européennes dans l’Alliance réformée mondiale que sur la contribution des réformés à la Communauté des Églises Protestantes en Europe (CEPE).

L’actuel président de l’ARM Europe est Gottfried Locher, ancien directeur du département des Relations extérieures de la FEPS. Gottfried Locher s’est montré satisfait des résultats de la rencontre: « Nous sommes unanimes à vouloir le renforcement de l’unité réformée, et nous sommes prêts à nous y engager. »