Laisser une place à la voix du christianisme à la radio et à la télévision

Les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), réunis en assemblée d’automne, ont approuvé une déclaration à propos de la suppression des émissions ecclésiastiques du programme de la radio suisse alémanique DRS 1. Ils sont d’avis que ces émissions diffusent une voix indispensable au développement de la culture spirituelle de notre pays.

Le parlement national des Églises évangéliques réformées et méthodistes regrette que la refonte de l’émission « Zum neuen Tag », diffusée en début de matinée du lundi au samedi et désormais intitulée « Morgengeschichte », prévoie d’en faire disparaître son contenu religieux au profit de récits d’horreur ou de petites histoires policières. La conception de l’émission ne sera plus de la responsabilité de la rédaction des émissions religieuses, mais du domaine « théâtre radiophonique et divertissement ».

L’Assemblée des délégués déplore que cette refonte fasse ainsi disparaître la seule émission régulière – très brève – du programme de DRS 1. L’éviction des Églises des programmes radiophoniques et télévisés, envisagée ou déjà réalisée dans les trois programmes linguistiques de la SSR, est en contradiction avec l’intérêt croissant du public pour les questions religieuses. Pareille décision signifie une méconnaissance de la contribution que les émissions à thème chrétien ou biblique fournissent à la qualité du débat sur les valeurs et le sens de l’existence. Dans une déclaration adressée au Conseil fédéral et à son département compétent, de même qu’à la SSR - idée Suisse, l’Assemblée des délégués de la FEPS demande que la voix du christianisme ait toujours la place qui lui revient.

Depuis aujourd’hui, l’assemblée législative nationale des Églises évangéliques réformées et méthodistes de Suisse est réunie à l’Hôtel du Gouvernement de Berne. Elle prendra fin demain mardi vers midi.

lisez la déclaration de l’Assemblée des délégués