Open Forum Davos 2007: Les débats continuent

Salle comble à toutes les manifestations. Les nombreux participants ont utilisé la plateforme offerte par le cinquième Open Forum Davos, et ses sept tables rondes, en débattant de manière engagée avec des décisionnaires de l'économie, de la politique, de l'Église et de la société civile. Des demandes portant sur des thèmes tels que salaires de dirigeants, durabilité et société multiculturelle se sont fait entendre, et des propositions de solution ont été développées.

L’Open Forum Davos a une nouvelle fois offert une plateforme de discussion publique sur des thèmes concernant la société mondialisée. La Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) et le World Economic Forum (WEF) ont ainsi réussi pour la cinquième fois à jeter un pont entre société civile engagée et décisionnaires de l’économie, de la politique et de l’Église. La participation active des personnes présentes démontre une fois de plus le grand besoin de dialogue critique. Élèves et membres de la politique, touristes et personnes participant au WEF, population locale et personnes venues de loin ont manifesté à travers leur engagement et leur participation combien les questions discutées en tables rondes les concernent.

Les sept débats ont mis en discussion des propositions de solution concrètes sur des exigences essentielles de notre temps. Les participants à la table ronde inaugurale sur les salaires ont ainsi été unanimes à considérer que le versement d›«indemnités de sortie exorbitantes» est indéfendable. La FEPS avait au préalable publié un document d’impulsion à ce sujet. Sur la durabilité l’exigence d›«une révolution dans la manière de penser» l’utilisation de l’énergie a été formulée. Enfin la table ronde sur la société multiculturelle a fait ressortir que l’interaction entre politique, religion et économie ne peut fonctionner qu’à travers le dialogue sincère de tous. «Nous n’avons pas de raison de craindre la rencontre», comme l’a dit la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey au cours de la table ronde. L’Open Forum s’y engage.

Afin de poursuivre ce mouvement, les organisateurs FEPS et WEF prévoient de poursuivre l’Open Forum. «Si nous ne parlons qu’avec ceux qui pensent comme nous – au WEF et dans le public – nous nous trouvons bien plus confortés dans notre avis que mis au défi. S’il vous plaît, continuez à débattre», a dit le président du Conseil de la FEPS Thomas Wipf à propos de l’avenir de l’Open Forum.

plus sur l’Open Forum