Calvin a radicalement démocratisé les ministères

Le président du Conseil a appelé les Églises membres, au cours de l’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), à faire fructifier les impulsions de Calvin face aux défis actuels de la société.

L’année calvin09, pour les 500 ans de la naissance du Réformateur Jean Calvin 2009, a été inaugurée dimanche à Genève. Avec l’année Calvin, la FEPS saisit l’occasion « de présenter une position réformée en faveur d’une coopération dans l’Église et dans le monde » a dit Thomas Wipf, président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), dans son discours d’ouverture devant l’Assemblée des délégués, qui siège aujourd’hui et demain au Rathaus de Berne.

« L’énorme influence historique de Calvin» confère au Jubilé calvin09 une double tâche: contribuer à une image différenciée de Calvin et faire fructifier son œuvre pour l’époque actuelle, a souligné Thomas Wipf. Le président du Conseil a fait valoir le « potentiel de Calvin pour notre époque » dans quatre domaines.

Calvin s’est posé les questions qui sont aujourd’hui encore actuelles et pressantes. Autonomie et engagement constituent pour de nombreuses personnes une opposition. Thomas Wipf: « Peut-être les êtres humains pourraient-ils apprendre de Calvin que ces notions n’ont nul besoin d’être contraires, qu’elles sont au contraire liées ». Dans la perspective du dialogue œcuménique et de l’unité de l’Église également, Calvin peut être un renfort, car il ne voyait pas dans les divergences de conceptions doctrinales motif à parler de séparation fondamentale entre les Églises.

En outre, Calvin a « radicalement démocratisé » les ministères, a rappelé Thomas Wipf. « Parce que Jésus-Christ est le chef de l’Église et que l’Esprit de Dieu est donné à tous les croyants, la direction de l’Église doit avoir une forme participative et collective. » Enfin Calvin était convaincu que l’économie devait servir le bien commun. Thomas Wipf: « Calvin se serait déjà montré très critique avant même que n’éclate la crise financière mondiale actuelle ».

Concernant le Jubilé calvin09, Thomas Wipf a invité les Églises réformées de Suisse à saisir cette occasion de faire fructifier les connaissances et les impulsions de Calvin face aux défis actuels de la société. « Calvin nous donne une direction: là où Dieu est connu, là l’humanité s’épanouit aussi ».

Wipf a, en outre, transmis à l’Assemblée des délégués les salutations du président du Conseil de l’Église protestante en Allemagne, l’évêque Wolfgang Huber. Les Églises allemandes « se sont largement inspirées des impulsions émanant de la Suisse » écrivent Huber ainsi que le modérateur la Fédération réformée en Allemagne, Peter Bukowski.

———-

L’Assemblée des délégués AD est le parlement (législatif) de la FEPS. Les quelque 70 représentants des 26 Églises membres de la FEPS siègent deux fois par an, en juin en tant qu’invités d’une Église membre, en novembre à Berne. L’AD d’automne 2008 se réunit les 3 et 4 novembre au Rathaus de Berne.

» téléchargez le discours d’ouverture du président

» plus sur l’Assemblée des délégués d’automne 2008