Controversé. Ouvert. Persévérant. L'Open Forum Davos

Du 24 au 26 janvier 2008 se tiendra le sixième Open Forum Davos. Au cours de sept tables rondes, d'éminentes personnalités de la société civile, de la politique et de l'économie y débattront avec le public de questions actuelles sur la société mondialisée. Les organisateurs de l'Open Forum sont la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) et le World Economic Forum (WEF).

Les questions sont controversées. Elles touchent des thèmes actuels de la société. Quelle est la conception islamique de l’État et de la religion? Qui sont ces fonds private equity, qui de plus en plus achètent même de grandes entreprises? Quel rôle politique dirigeant jouent les USA? La Russie va-t-elle instrumentaliser sa force de fournisseur principal d’énergie pour faire pression sur l’Europe? Comment combler le fossé politique en matière de protection climatique? Et comment les mondes virtuels influencent-ils notre manière de vivre ensemble?

Les tables rondes sont ouvertes. Sont notamment attendus à l’Open Forum Davos 2008 le président de la Confédération Pascal Couchepin, l’ancien président iranien Mohammad Khatami, le président du parti démocrate américain Howard B. Dean III, le directeur de la Conférence de Sécurité de Munich Horst M. Teltschnik, le ministre japonais de l’environnement Ichiro Kamoshita, le conseiller national Christian Levrat, ainsi que Philip Rosedale, CEO de Linden Labs/Second Life. Comme chaque année, les podiums seront ouverts au public après une heure de débat. Les organisateurs de l’Open Forum s’attendent à des débats engagés.

Le dialogue se maintient avec persévérance. L’Open Forum Davos se tient depuis 2003 parallèlement à la rencontre annuelle du World Economic Forum. Il offre un débat critique sur la mondialisation, ses effets et ses orientations à venir. «L’Open Forum n’est pas un colloque de spécialistes, mais une plateforme de dialogue pour discuter de thèmes centraux en matière politique et sociale» déclare Thomas Wipf, président du Conseil de la FEPS. «Les Églises veulent fournir ainsi un dialogue persévérant en public.»

Les manifestations de l’Open Forum Davos sont publiques et gratuites. Les langues de discussion sont l’allemand et l’anglais (avec traduction simultanée). La télévision suisse alémanique DRS transmet sur le canal SF-info quelques sessions de l’Open Forums Davos, en direct ou en résumé. Toutes les informations ainsi qu’un compte-rendu détaillé du prochain Open Forum Davos sont également consultables sur le nouveau site Internet www.openforumdavos.ch. La composition complète de chaque table ronde y est aussi consultable en webcast. On peut déjà télécharger le flyer mis à jour du programme complet.

» plus d’informations sur www.openforumdavos.ch