La Conférence Femmes réclame davantage d’engagement en faveur de l’égalité

Pour la Conférence Femmes de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), l’objectif de l’égalité entre femme et homme n’est pas encore atteint. La FEPS et ses Églises membres doivent être appelées à davantage d’engagement.

L’égalité des sexes passe pour aller de soi dans la plupart des Églises membres de la FEPS. Certains principes de base comme l’accès à tous les ministères ou à travail égal salaire égal, sont d’ailleurs largement appliqués. Il reste pourtant encore à faire, ont constaté les quelque 40 participantes de la Conférence Femmes de la FEPS le 10 mars. Le thème de la journée était «L’égalité dans le droit des Églises et organisations protestantes: Réalités et perspectives d’avenir».

Il existe des lacunes importantes dans l’égalité pour Sabine Scheuter, pasteure et présidente de la Conférence Femmes. La Constitution de 1981 contient certes un article qui promeut l’égalité juridique. «L’égalité de droit n’est pas la même chose que l’égalité de fait» selon Sabine Scheuter. L’égalité de fait exige une promotion active. L’objectif de l’époque n’est pas encore atteint. Cela vaut aussi pour les Églises: un sondage a montré que seule la moitié environ des Églises membres de la FEPS interrogées ont ancré un article sur l’égalité dans leur Règlement. Selon Katharina Willi, juriste et médiatrice, «l’égalité de fait ne pourra être atteinte dans les Églises que lorsque les responsables seront explicitement chargés de la réaliser».

En conséquence, la Conférence Femmes demande un engagement accru pour l’égalité. Elle a chargé son Comité de s’engager pour une «genderpolicy» dans la FEPS. De plus, la FEPS doit soutenir ses Églises membres dans la poursuite de la promotion et de la réalisation de l’égalité de fait entre femme et homme.

Les personnes présentes ont en outre été informées de l’état de la pétition « Euro 08 contre la traite des femmes». La Conférence Femmes soutient cette pétition qui a pour objectif de remettre en automne 50’000 signatures au Conseil fédéral et au Parlement. Enfin, Elisabeth Zogg Hohn (BE) a été élue nouvelle membre du Comité de la Conférence Femmes.

La prochaine Conférence Femmes se tiendra le mardi 11 novembre sur le thème «Sois en bonne santé. Influences et effets sur l’image de la femme et de l’homme», et se tiendra en commun avec la Conférence de Diaconie.