Communion mondiale d’Églises réformées : Un bilan positif pour la FEPS

La Déclaration œcuménique sur l’eau des Églises suisses adoptée par les 400 délégués de 230 Églises à l’Assemblée générale de la CMER à Grand Rapids – Gottfried W. Locher élu au présidium.

« C’est un moment historique: les Églises réformées se sont donné une base théologique mondiale. » C’est le bilan que fait Thomas Wipf, président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS, de l’Assemblée de fondation de la Communion mondiale d’Églises réformées CMER qui s’est déroulée du 18 au 28 juin à Grand Rapids (USA). L’Alliance réformée mondiale ARM et le Conseil œcuménique réformé CER ont fusionné à Grand Rapids pour créer la CMER.

La délégation de la FEPS a introduit des thèmes importants devant les 400 délégués de 230 Églises, ajoute Thomas Wipf. La Déclaration œcuménique sur l’eau des Églises réformées et catholiques du Brésil et de Suisse avait en 2005 déjà proclamé l’eau bien public. La déclaration doit inciter les gouvernements à reconnaître légalement le droit de l’homme à l’eau, à déclarer l’eau bien public et à garantir l’accès de toute la population à l’eau potable. Les Églises de la CMER ont désormais adopté la Déclaration et vont tenter de la mettre en œuvre dans les plus de 100 pays de la Communion mondiale.

Gottfried W. Locher, actuel vice-président de l’ARM et président désigné du Conseil de la FEPS, a été élu par les délégués responsable des finances au présidium de la CMER.

Une brève évaluation à chaud peut être lue et téléchargée sur www.feps.ch.