La FEPS et le Conseil chrétien en Chine conviennent d'une collaboration plus étroite

Le Conseil chrétien en Chine CCC et la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS conviennent à Berne d'une collaboration renforcée dans la formation théologique et discutent de modèles d'unité ecclésiale.

Une délégation du Conseil chrétien en Chine CCC a rendu visite du 3 au 7 décembre 2010 à sa partenaire ecclésiale en Suisse. Le Conseil de l’Église protestante en République populaire de Chine CCC, fondé en 1980, a discuté avec la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS le modèle protestant européen d’unité ecclésiale et convenu d’une collaboration renforcée avec la FEPS.

« En raison de la croissance fulgurante du nombre de protestants en Chine, la question de l’unité de l’Église y revêt une forte actualité » selon le président de la FEPS Thomas Wipf. La recherche de l’unité se déroule en Chine selon la voie confucéenne d‘ « unité dans la diversité ». C’est dans ce cadre que la délégation du CCC a exprimé un vif intérêt pour le modèle protestant européen d‘ « unité dans la diversité réconciliée » de la Communion d’Églises Protestantes en Europe CEPE.

FEPS et CCC continuent à assumer la coordination des contacts entre les Églises protestantes en Suisse et en Chine. Une convention dans ce sens a été signée pour la première fois à Shanghai en 2005 avec la FEPS. La télévision suisse devrait transmettre le culte de Pentecôte 2011 depuis une église protestante à Nankin, c’est le projet concret convenu durant cette rencontre. En outre, l’échange scientifique avec les universités sera renforcé. Des doctorants de Chine devraient ainsi avoir la possibilité de poursuivre leur travail en Suisse. L’envoi temporaire de forces enseignantes théologiques de Suisse à l’un des vingt instituts de formation du CCC, et de l’organisation de consultations théologiques communes a également fait l’objet des négociations.

La rencontre à Berne marquait la première visite de la direction nouvellement élue du CCC et répondait à la visite de la délégation suisse en 2005. La collaboration inclut d’autres organisations liées à la FEPS. Mission 21 en fait partie. Elle perpétue les relations que l’ancienne Mission de Bâle entretenait depuis plus de 160 ans avec la Chine. Les facultés de théologie des universités de Suisse font également partie des réseaux de la FEPS en Chine.