La FEPS présente sa nouvelle page Internet sur www.feps.ch

La nouvelle page Internet de la FEPS arbore un design totalement neuf et permet d’accéder plus rapidement aux informations. Dès maintenant, la FEPS est également présente sur Facebook et Twitter.

Tout trouver sans peine. C’est la devise de la nouvelle page Internet www.feps.ch de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS, affichée aujourd’hui à l’occasion de l’Assemblée des délégués à Berne. Dès la page d’accueil, à travers diverses possibilités de choix, le visiteur accède directement aux thèmes, dossiers et publications d‘importance et d’actualité. Pendant l’Assemblée des délégués, la page d’accueil devient plate-forme de compte-rendu en direct depuis le Rathaus de Berne et les autres lieux de la manifestation.

En réseau et non plus pour soi. La nouvelle page Internet de la FEPS lie ses contenus aux réseaux électroniques existants. C’est ainsi que les informations se retrouvent par exemple sur le service d’informations brèves Twitter, les images sur flickr, le plus grand réseau d’images d‘Internet. En même temps que la nouvelle page débute la présence de la FEPS sur Facebook, afin de mettre thèmes et contenus en discussion sur cette plate-forme sociale très importante. Même les articles du Bulletin s’affichent désormais en blogs ouverts aux commentaires des lecteurs.

www.feps.ch se satisfait d’une structure légère. Sous «La FEPS» sont présentés les organes et départements de la FEPS. Les «Relations ecclésiales» ouvrent l’entier du travail de relations de la FEPS à trois niveaux: Suisse, Europe, monde. Là se trouvent les Églises membres, des informations sur les Fonds et Commissions, les relations œcuméniques au niveau national et international. «Théologie & Éthique» présente toute la diversité thématique de la FEPS. Enfin, www.feps.ch affiche encore «Médias», un nouveau point de départ pour les membres des médias. On y trouve les communiqués et les informations les plus récentes, et une présentation des documents fondamentaux et informations de base.