Les bonnes questions sur des thèmes complexes

Le huitième Open Forum Davos a vécu des moments de débat intense entre la société civile et des personnalités du monde de l’économie et de la politique.

Le débat « Un monde sans armes nucléaires: n’est-ce qu’un rêve ? », avec notamment la participation du ministre allemand de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, a clos hier le huitième Open Forum Davos.

Après l’allocution finale du directeur du Forum économique mondial André Schneider, le président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS, Thomas Wipf, s’est déclaré « impressionné par les débats exigeants entre les participants à la table ronde et le public ». La « haute compétence et le sérieux témoignés, notamment par les nombreux élèves et étudiants, montre que la société civile pose les bonnes questions sur des thèmes complexes », a-t-il poursuivi.

La composition des tables rondes a prouvé une fois de plus qu’un dialogue ouvert entre politique, économie et société civile est nécessaire et possible. Thomas Wipf: « Les débats toujours concrets ont souligné que des points de vue réducteurs et dogmatiques, ne suffisent pas à la complexité de nombreux problèmes. »

L’Open Forum Davos 2010 a réunit du 28 au 30 janvier, autour de sept tables rondes, jusqu’à 450 participants chaque fois. Images et vidéos de tous les débats peuvent être consultées sur www.openforumdavos.ch.

» plus d’informations sur www.openforumdavos.ch