Pierre Viret célébré avec les délégués de la FEPS

Dimanche 19 juin, à l’occasion de l’Assemblée des délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS à Lausanne, un culte important a réuni 300 personnes en l’église Saint-François. Avant la célébration, une plaque rappelant le rôle de Pierre Viret comme premier pasteur de Lausanne a été inaugurée par les autorités.

Quelque 300 personnes ont assisté, ce dimanche 19 juin, à la pose d’une plaque à côté du portail de l’église de Saint-François, à Lausanne, en honneur du réformateur Pierre Viret. Premier pasteur de Lausanne, Viret fête cette année son 500e anniversaire de la naissance.

Lors de l’inauguration de la plaque, la présidente du Conseil synodal Esther Gaillard a rappelé que « Pierre Viret fut avant tout un homme de communication » et que c’est grâce à lui que, encore aujourd’hui, l’Église réformée vaudoise désire « être en lien avec toutes les personnes et tous les groupes qui composent la société pluri-religieuse et multi-ethnique contemporaine. Communiquer avec chacun, non pour convertir, mais pour rejoindre et comprendre. »

De son côté, le syndic de Lausanne Daniel Brélaz a précisé qu’avec Viret, « nous touchons à une part fondamentale de l’histoire de ce canton et de cette ville. »

Le conseiller d’État Philippe Leuba a posé la question « Que serait le canton de Vaud, son âme, son identité, sans le combat mené par Pierre Viret ? » et il a ajouté que « Ce grand homme a contribué d’une manière déterminante à l’élaboration et à la construction de l’âme de ce pays. »

Après le dévoilement de la plaque, la cérémonie a continué à l’intérieur de l’église Saint-François, où le culte, présidé par la pasteure Ira Jaillet, a réuni plusieurs responsables politiques et ecclésiastiques, l’ensemble des délégués de la FEPS et moult fidèles vaudois.

Auteur: 
FEPS / EERV