Les Églises protestantes tiennent leur assemblée d’été à la Chartreuse d’Ittingen

Les délégués de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS, réunis du 19 au 21 juin 2016 à Warth (TG), ont vécu une assemblée sous le signe de la continuité.
Les délégués de la FEPS prennent position. Photo: Anja Graf

Le pasteur Wilfried Bührer, président du Conseil de l’Église thurgovienne qui accueille cette assemblée, souhaite la bienvenue aux quelque 70 délégués en provenance des 26 Églises membres de la FEPS  et aux invités : « Franchir le portail de la Chartreuse est comme entrer dans un autre monde. »

Élection complémentaire au Conseil

À la suite du retrait annoncé de Lini Sutter-Ambühl, membre du Conseil de la FEPS depuis six ans, les délégués élisent le pasteur glaronnais Ulrich Knoepfel. Il rejoindra le Conseil le 1er janvier 2017 pour le reste de la mandature 2015-2018. Le nouveau membre du Conseil est juriste et théologien et bénéficie de l’expérience d’un exécutif comme président du Conseil de l’Église de l’Église évangélique réformée du canton de Glaris.

Message du président du Conseil

Gottfried Locher aborde le deuxième des quatre « soli » des Réformateurs, « Solus Christus ». Qui se prétend chrétienne, chrétien ne saurait renoncer au Christ, ni dans sa foi personnelle, ni dans sa foi exprimée. Nous vivons avec le Christ parmi des hommes et des femmes pour qui le Christ est étranger. C’était, c’est le lot de l’existence chrétienne en bien des lieux au cours de l’Histoire et des civilisations. Mais le Christ n’est réel que s’il prend aussi un sens pour celles et ceux qui croient autrement ou ne croient pas. Le texte complet est disponible en allemand.

Motion de l’Église saint-galloise

Les délégués de la FEPS adoptent une motion de l’Église évangélique-réformée de St-Gall demandant l’institution d’un groupe de travail chargé d’étudier d’un point de vue protestant un dossier thématique actuel: « famille-mariage-partenariat-sexualité » Sur proposition de l’Église de neuchâteloise, la fiscalité des couples sera aussi abordée.

Prise de position de la FEPS relative à l’étude du COE sur la vision de l’Église

Les délégués prennent connaissance de la prise de position de la FEPS sur l’étude du COE « L’Église : vers une vision commune ». La prise de position se focalise sur les thèmes « Église », « Unité et diversité » et « Ministère et autorité ». Elle formule les points sur lesquels les Églises suisses ont des réserves, ceux où elles se reconnaissent et ceux qui les interpellent. Les délégués recommandent aux Églises membres de soumettre la prise de position de la FEPS à discussion dans les paroisses.

Présentation du Global Christian Forum

L’Assemblée accueille le pasteur Larry Miller, secrétaire général du Forum chrétien mondial. Le Forum, dernier-né du mouvement œcuménique, se veut plate-forme de rencontres au plan personnel entre les Eglises traditionnelles et des mouvements plus récents, en particulier évangéliques. Il contribue ainsi à l’unité de l’Église.

Comptes 2015 et rapport annuel de la FEPS

Les comptes de l’exercice 2015 bouclent sur un excédent de recettes de CHF 29 000. Les délégués adoptent les comptes et le rapport d’activité 2015 de la FEPS, tous deux structurés selon les objectifs de législature du Conseil.

Clé de répartition des contributions

La clé permet de calculer le montant de la contribution de chaque Église au budget de la FEPS. Elle a fait l’objet d’intenses négociations depuis plus de deux ans, en une période où la plupart des Églises connaissent une situation financière difficile. Les délégués adoptent la clé proposée, conscients que le prochain défi sera de réduire les besoins financiers de la FEPS.