Le Conseil de la FEPS est favorable à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe

Lors de sa réunion du 29 août 2019, le Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS a décidé de soutenir l’ouverture du mariage civil aux couples de même sexe. Par ailleurs, le Conseil a décidé de recommander aux Églises membres de la Fédération de reprendre un éventuel futur élargissement de la notion civile de mariage aux couples de même sexe comme condition pour la célébration d’un mariage religieux.
Photo: Shutterstock

Le Conseil propose parallèlement aux Églises membres d’ancrer dans leurs règlements ecclésiastiques une disposition garantissant la liberté de conscience des pasteures et des pasteurs pour ce qui est de célébrer un mariage religieux pour un couple de même sexe. Le Conseil recommande d’inscrire les mariages des couples de même sexe dans le registre des mariages et d’adopter une pratique liturgique qui ne se distingue en rien de celle des couples hétérosexuels.

En juin 2019, l’Assemblée des délégués s’est accordée à dire que la diversité des orientations sexuelles est une expression de la plénitude de la Création divine. « Nous sommes voulus par Dieu tels que nous sommes créés. Nous ne pouvons pas choisir notre orientation sexuelle. Nous l’intégrons comme une expression de notre plénitude de créature. »

Sur cette base, le Conseil a donc décidé d’approuver l’élargissement du mariage aux couples de même sexe et de recommander l’ouverture du mariage religieux pour tous. La FEPS se positionnera ultérieurement sur les questions d’adoption et d’accès à la médecine reproductive.

C’est l’affirmation de la foi en Jésus-Christ qui constitue le cœur de l’Église ; le Conseil estime que la question de la compréhension du mariage ne relève pas des affirmations fondamentales de la foi. La confession de foi chrétienne est le fondement solide qui permet différents points de vue et conceptions du mariage au sein de l’Église protestante.

Fort de cette réflexion, le Conseil soumettra à l’Assemblée des délégués de début novembre 2019 un document relatif au mariage pour tous, assorti de recommandations destinées aux Églises cantonales relatives à la célébration d’un mariage religieux pour les couples de même sexe. La décision ultime sur ce point relève toutefois de la compétence de chaque Église cantonale. Le 4 novembre prochain, l’Assemblée des délégués, organe législatif de l’Église, émettra des recommandations à ce propos.

L’unité dans la diversité est l’une des caractéristiques de l’identité réformée. « L’Église protestante est constituée de différents courants théologiques. Toutes ces voix sont importantes dans la recherche de la véracité », rappelle Gottfried Locher, président de la FEPS. Le Conseil prend à cœur de poursuivre avec tous les membres de la Fédération un cheminement d’Église après une décision des délégués prise au terme d’une procédure démocratique.